Les Vendanges 2019 Moët Hennessy Diageo

Actualités

LES VENDANGES 2019 DES MAISONS MOËT HENNESSY

Chaque année en Champagne, la question de la date de début des vendanges occupe tous les esprits. Selon les parcelles et le degré de maturité du raisin, celle-ci est ajustée au cas par cas. Un calendrier établi sur-mesure, reflet d’une observation quotidienne du fruit de la vigne qui a fleuri quelques mois auparavant.

 

Cette année, à nulle autre pareille, nourrit de grandes espérances pour le millésime 2019. Mais avant que le vin ne réalise la promesse du raisin, retour sur la mise en place des vendanges des Maisons Moët & Chandon, Veuve Clicquot, Dom Pérignon et Krug, une œuvre collective qui se prépare très en amont.

Ban des vendanges

Le raisin est si précieux qu’il ne se cueille pas sans autorisation. Depuis l’apparition des grappes jusqu’à leur récolte, la vigne est protégée. Un arrêté administratif fixe le jour à partir duquel les grappes peuvent être collectées, on l’appelle « ban des vendanges ». Cette échéance qui a pour but de préserver la qualité du vin en optimisant la maturation du raisin est déterminée selon un ensemble de critères par un collectif de professionnels et d’experts. On estime généralement que les vendanges ont lieu environ 100 jours après le début de floraison de la vigne. La décision finale revient aux responsables de chaque parcelle de lancer les opérations, ajustées aux relevés in situ et aux attentes spécifiques. Le calendrier se précise donc du macro (la région) au micro (l’emplacement).

Ban des vendanges Moët Hennessy Diageo

Moët Hennessy : les signatures Maison

Chez Moët Hennessy, la vendange répond aux visions de chaque Maison tout en prenant en compte les orientations collégiales définies avec les professionnels du secteur viticole champenois. Vincent Chaperon, chef de cave de la Maison Dom Pérignon, insiste sur ce point : « Notre approche est à la fois qualitative et stylistique. Chaque Maison a sa propre signature. ». Il y a des paramètres communs (degré, acidité, état sanitaire…), d’autres plus spécifiques (aromatique, couleur…) mais dans tous les cas, les niveaux et équilibres recherchés diffèrent.

Moët Hennessy : les signatures Maison

Profil climatique de l’année 2019

Caractérisée par des épisodes de forte chaleur, une floraison tardive et des périodes caniculaires qui ont rattrapé le retard du cycle habituel, cette année n’est pas le reflet d’un climat classique champenois. Au cours des dernières semaines d’août le taux de sucre a augmenté deux fois plus vite que prévu : une évolution atypique du raisin. Cette dynamique a stimulé le processus de maturation et les premiers coups de sécateurs ont été donnés sur nos vignobles dès le 5 septembre avec une intensification autour du 9 septembre.

Profil climatique de l’année 2019

Les vendanges Moët Hennessy une organisation bien rôdée

En Champagne, le raisin se cueille exclusivement à la main, pour s’assurer que la grappe reste entière et inaltérée. C’est une condition de l’appellation et une nécessité pour un pressurage qualitatif des raisins. 5 000 personnes sont mobilisées sur les trois semaines que dure l’événement afin de récolter le raisin sur les 1700 hectares du vignoble total du groupe Moët Hennessy. Des chefs d’équipe récurrents, contactés dès le mois de mai, sont chargés du rôle d’intermédiaire avec les futurs cueilleurs de leur entourage, intéressés et motivés. Au moment des bans, des bus sont affrétés pour les transports et des logements sont prévus à cet effet. La journée type impose une arrivée aux vignes à 8h, à midi on casse la croûte en plein air, et retour au vendangeoir vers 17h-18h. Le travail requiert régularité du geste et endurance. Le soir, une fois le travail accompli, place à la détente autour des terrains de pétanque et des zones de vie équipées pour le quotidien des saisonniers.  La sécurité et le confort des travailleurs sont au cœur de la démarche de Moët Hennessy. C’est ce qui vaut à celui-ci, premier employeur privé de la Champagne en temps normal, le retour de plus de 90% des effectifs de vendangeurs d’une année sur l’autre.

Une période intense d’espoirs et d’anticipation

Une période intense d’espoirs et d’anticipation

Tout le monde vit désormais « au rythme organique de la vendange » pour reprendre les mots de Vincent Chaperon, puisque toutes les vendanges se suivent mais ne se ressemblent pas, il faut toujours s’adapter à ce que l’année apporte d’exceptions. Sans aucun doute que celle-ci en restera une. Pour l’heure, toujours selon le chef de cave de la Maison Dom Pérignon, la perspective est celle « d’un millésime au rendement modéré et à la qualité très intéressante. » La chaleur au moment de la maturation laisse présager « concentration et richesse » avec le « maintien d’un niveau d’acidité élevé qui assure la fraîcheur ». Au regard de certaines facettes, cet équilibre rappelle les millésimes de 1976 (la chaleur et la sécheresse d’alors ont créé beaucoup de richesse), 1996 (le vent avait permis de concentrer tous les éléments dans le raisin) ou encore 2008 (l’équilibre acide-sucre était identique). 2019 annonce donc un millésime plein de promesses. Pour une Maison comme celle de Dom Pérignon qui ne produit que des millésimes – c’est à dire des vins tirés exclusivement du raisin d’une même année –, qui de surcroît seront consommés dans une décennie, la philosophie est de mettre tout en œuvre pour « témoigner dans les temps futurs de cette année 2019 », singulière et au fort caractère.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Bouteille sous étui Moet & Chandon Grand Vintage 2012

Moët & Chandon

Grand Vintage

VOIR LE PRODUIT
Bouteille sous étui Veuve Clicquot Vintage 2012

Veuve Clicquot

Vintage

VOIR LE PRODUIT
Bouteille sous coffret Dom Pérignon Vintage 2008

Dom Pérignon

Vintage

VOIR LE PRODUIT

Contacter le service Corporate Sales (vente aux entreprises) : +33 (0)1 41 88 33 68 btob@mhdfrance.fr